Après-shampoing : comment prendre soin des cheveux des enfants

Posé sur le rebord des baignoires ou rangé à l’intérieur du bac à produits dans les douches, l’après-shampoing ou conditionneur est indispensable pour la prise en soin de la chevelure. Il y a des produits spéciaux assortis au shampoing et au masque pour parfaire le résultat qu’on veut avoir avec les cheveux.Ce sont surtout les cheveux frisés, crépus, bouclés et ondulés qui l’utilisent, mais il est aussi indispensable pour les cheveux lisses. Dans cet article, nous allons évoquer tout ce qu’il y a à savoir concernant l’après-shampoing.

Le rôle de l’après-shampoing

L’après-shampoing démêle et nourrit la chevelure, il lui donne aussi de la brillance. Les meilleurs produits agissent aussi en profondeur pour restructurer le cheveu afin qu’il soit plus résistant. C’est vraiment un produit express, il faut la laisser agir quelques minutes avant de le rincer contrairement aux masques qu’il faut laisser longtemps tout comme les autres soins.

Il y a un après-shampoing pour tous les cheveux : colorés, méchés, abîmés, secs, bouclés, long, fins, ternes ou cassant. Ainsi, il faut tout d’abord identifier la nature du cheveu avant de choisir le type de produit qu’on va acheter. On peut aussi opter pour un après shampoing avoine qui est très bon pour le cheveu.

Le soin avec la routine capillaire

Il faut utiliser régulièrement un après-shampoing. En quelque sorte, c’est l’analogue d’une crème de jour. Il faut l’inscrire dans la routine beauté pour la prise en son des cheveux. On ne doit pas l’utiliser seul, toutefois, il se marie avec d’autres produits tels qu’un bon shampoing et un masque.

Cependant, on ne doit pas utiliser n’importe quel type d’après-shampoing sur n’importe quels cheveux.On ne démêle pas les coupes courtes, si la chevelure est sèche, il faut la nourrir avec un acide hyaluronique. Un cheveu mature aura besoin du Q10 et les cheveux fins du collagène.

L’après-shampoing et les silicones

L’après-shampoing n’est pas aussi un produit miracle. Avant, on a utilisé des avants-shampoing avant que cela se soit transformé en après-shampoing.Ce produit contient du silicone et facilite le démêlage du cheveu. Cependant, il est accusé d’étouffer la chevelure ainsi que la fibre capillaire avec l’effet de l’accumulation. Ils empêchent la pénétration de l’humidité dans le cheveu, mais aussi les gras qui vont en prendre soin.

En plus de cela, un expert préconise aussi :« Je recommande toujours à mes clientes d’appliquer et de laisser poser pendant une bonne heure une huile végétale avec de petits agents lipidiques comme l’huile de lavande. C’est un avant-shampoing efficace que l’on doit ensuite rincer abondamment. Après le shampoing, je leur conseille également de faire un masque sans silicone pour chouchouter leur crinière. »

Un conseil d’application pour avoir un résultat impeccable

Quel qu’il soit, l’après-shampoing s’applique sur la longueur de la chevelure et sur les pointes. C’est tout le contraire d’un shampoing qui agit s’émulsionne sur toute la chevelure et sur le crâne. Ainsi, c’est la fibre qui est la partie visible du cheveu, la matière morte qui profite des avantages et des bienfaits qu’apporte l’après-shampoing. Aujourd’hui, il y a dès après même des après-shampoings exceptionnels que l’on peut appliquer sur les racines et les pointes. Ils ont une action vraiment apaisante sur tout le long du cuir chevelu.

En ce qui concerne le type et la qualité du produit qu’il faut appliquer, on doit mettre suffisamment pour recouvrir la totalité des fibres. Quant à la fréquence d’utilisation, elle varie selon la nature des cheveux. Le nombre de fois qu’on le met n’est pas vraiment important, ce qui est indispensable, c’est de bien rincer après chaque utilisation pour que le cheveu ne s’étouffe pas.

Pour éviter aussi que le cheveu ne s’habitue qu’à un même et seul produit, il est toujours bon de changer de marque et de gamme de temps en temps.On ne doit pas s’accrocher à une même référence. Ainsi, les cheveux ne vont pas s’adapter et on aura aussi des résultats plus probants.

Enfin, il y a aujourd’hui plusieurs alternatives concernant l’après-shampoing. Il y a des produits classiques comme les pommades, les brumes et les baumes qu’il faut appliquer aux cheveux humides et propres. Parmi eux, chacun doit trouver ce qui lui correspond vraiment selon les cheveux et le mode de vie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *