Les avantages de manger moins salé

Selon les experts en nutrition, seulement un tiers du sel que l’on mange dans les aliments quotidiens est amplement suffisant pour notre organisme. Ajouter davantage du sel pour donner un bon goût à la nourriture n’est donc pas vraiment indispensable. Au contraire, un aliment devient amer si la quantité de sel ajouté est élevée.

Quelques astuces pour minimiser l’emploi du sel

Dans un premier temps, vous devez savoir qu’il est possible de réduire le taux de sel en regardant les étiquettes nutritionnelles des produits au supermarché. En effet, comparer les indications sur les emballages est un geste qui doit se faire naturellement afin d’éviter la consommation de produits toxiques. Il existe certes des aliments naturellement salés que l’on aperçoit tous les jours, comme la charcuterie, les céréales, le pain, la viande, le beurre salé. Face à cette diversité, il faut faire très attention pour minimiser les risques. Par ailleurs, il est possible de manger des aliments sans sel ajouté. On le remplace simplement par du poivre ou d’autres épices.

Les avantages de manger moins salé

Le sodium, l’élément constitutif du sel, est invisible à l’œil nu. L’évaluation de son taux dans nos assiettes est donc très difficile. Consommé en trop, le sel peut boucher les artères et entraîne par la suite des difficultés cardiaques. Le fait de consommer moins de sel évite au cœur de travailler dur sur la gestion des excès d’eau dans les vaisseaux sanguins, puisque le sodium fonctionne comme une éponge en retenant l’eau dans l’organisme. Bref, manger moins salé réduit la tension artérielle, ce qui est essentiel pour les individus atteints d’hypertension ou d’insuffisance cardiaque. Manger moins salé c’est aussi éviter de prendre du poids. Il faut savoir que 2,3 grammes de sel par jour sont suffisants pour le fonctionnement du corps. Au-delà de ce taux, on risquera une hypertension ou d’autres problèmes cardiaques. En revanche, on peut apercevoir des sels moins riches en sodium, notamment le sel gris ou le sel de régime qui est composé de sel à faible volume de sodium et d’herbes aromatiques. Pour conclure, il est important de bien doser le taux de sel dans nos aliments, cela minimise le risque de maladies cardiovasculaires et améliore la santé cardiaque. Mais il faut noter que le manque de sel dans le corps présente un danger pour la santé, l’hyponatrémie ou la carence de sodium.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *