Quelles sont les blessures les plus courantes au football ?

Comme toute activité physique et sportive, le football se pratique avec des efforts musculaires. De ce fait, à chaque entraînement et à chaque match, le pratiquant court le risque de se faire mal. Même les professionnels ayant déjà bénéficié d’un bon classement championnat anglais n’y échappent pas. D’ailleurs, l’actu arsenal, et l’info Real Madrid peuvent confirmer ce fait, ou même encore l’actu lige 1 informant régulièrement de nouvelles blessures dans le championnat de France. Ceux qui figurent dans les tops du calcio classement, tout comme les participants au mercato Barcelone peuvent y être confrontés.

Les blessures les plus fréquentes

Les accidents musculaires dans cette discipline sportive résultent de 2 mécanismes dont le système direct ou intrinsèque. Il fait suite à un choc direct sur le muscle, notamment pendant un contact violent comme la béquille, entre deux joueurs. Le mécanisme indirect ou extrinsèque est le résultat d’un shoot raté, à la suite d’une impulsion trop puissante, d’une réception de saut non appropriée, ou d’un changement brutal de direction. La plupart du temps, elles peuvent être appelées claquage quand il s’agit d’élongations traumatiques du muscle, et de déchirure pour la destruction d’un ou de plusieurs fibres musculaires. Ces blessures peuvent durer quelques jours, tout comme ils peuvent perdurer pendant quelques mois selon l’actu arsenal et l’info Real Madrid. Dans tous les cas, il est nécessaire d’y accorder un soin approprié afin d’éviter toutes récidives. Le fait d’être dans le classement championnat anglais, ou d’être un champion du calcio classement ou du mercato Barcelone n’empêche, en aucun cas, ces accidents.

La prévention des accidents musculaires au football

La meilleure solution qui s’impose pour éviter les blessures sportives en général, et celles du football en particulier, est de faire de l’échauffement une étape majeure de chaque séance. Un muscle froid n’est pas approprié aux efforts physiques intenses même pour les stars du mercato Barcelone. Dans cette optique, un entraînement régulier est aussi recommandé, pour habituer les muscles et les tendons aux efforts continus. La préparation physique pour chaque séance est tenue d’être progressive. Après l’entrainement sur terrain, les étirements doivent faire partie de la séance, afin d’assouplir les muscles et d’améliorer leur qualité élastique. Ils contribuent à prévoir les blessures. Au même titre, le relâchement est important au football, ainsi que le respect et l’écoute de son corps. Dès que les crampes commencent à survenir, et que la fatigue se ressent, il vaut mieux se replier et prendre la touche. Enfin, il est aussi préconisé de respecter les temps de récupération et de boire le maximum d’eau.

Les parties les plus fragiles

Les jambes sont les plus atteintes par les blessures du football. Selon des infos recueillies dans actu arsenal et info Real Madrid , 4 principaux muscles sont sujets aux déchirures musculaires. Il s’agit du quadriceps (devant de la cuisse), des ischio-jambiers (arrière de la cuisse), des adducteurs (parie interne de la cuisse) et du jumeau interne, qui se trouve au niveau du mollet. 4 niveaux de gravité sont aussi catégorisés dans les blessures, dont l’élongation qui sont des micros déchirures dans le faisceau musculaire. La déchirure correspond à la rupture partielle du muscle, appelé aussi claquage. La rupture complète concerne la déchirure complète du muscle. Quant à la désinsertion musculaire, il s’agit du décollement total du muscle de son insertion osseuse. Tout cela est uniquement visible par le biais d’une échographie ou d’une IRM, et seul un spécialiste est apte à établir un diagnostic ferme.

Bref, pour arriver au premier dans le classement championnat anglais, il faut être en forme et en bonne santé. Donc, il y va de son prestige et de sa réputation de prendre soin de son corps afin de pouvoir prétendre à un nouveau match au calcio classement.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *