Les interventions de chirurgie mammaire

Tout savoir sur les différentes chirurgies du sein

La chirurgie mammaire : de quoi parle-t-on ? Ce type de chirurgie vise à améliorer l’apparence des seins, et participe de ce fait à un mieux-être physique et psychologique chez la femme. On distingue deux types d’interventions : La chirurgie esthétique et la chirurgie réparatrice, consécutive à une ablation partielle ou totale des seins.

La chirurgie esthétique des seins

Ce type de chirurgie mammaire concerne des patientes en bonne santé, mais insatisfaites de l’apparence de leur poitrine. On distingue alors trois types de chirurgies mammaires esthétiques. La réduction mammaire est demandée par des patientes souhaitant réduire la taille de leur poitrine. Au-delà de l’aspect esthétique, une forte poitrine gêne parfois l’activité physique ou occasionne des douleurs dorsales. Cette plastie mammaire consiste à réduire le volume des seins, tout en repositionnant le mamelon. Dans le cas où la masse enlevée excède 300 grammes par sein, la sécurité sociale rembourse partiellement l’acte chirurgical, la visée étant non plus esthétique mais thérapeutique.

L’augmentation mammaire s’adresse en revanche à des femmes souhaitant obtenir des seins plus volumineux. Elle se décline en deux techniques différentes : la pose d’une prothèse en silicone ou une greffe graisseuse autologue, c’est-à-dire à partir de graisse prélevée sur le corps de la patiente. Un diagnostic établi préalablement avec le chirurgien déterminera la méthode qui convient le mieux à la femme : les indications concernant les injections de graisse sont strictes, en raison du peu de recul dont disposent les chirurgiens quant aux conséquences à long terme de cette technique : elle s’adresse à des femmes de moins de 35 ans, sans antécédent familial de cancer du sein et ne présentant pas elles-mêmes de risque de cancer (ACR1 ou 2). Si toutes les conditions ne sont pas réunies, ou si la patiente préfère une pose d’implant, le chirurgien optera alors pour cette autre technique. Là encore, en fonction du résultat souhaité et de la morphologie de la patiente, plusieurs protocoles sont envisagés.

Certaines femmes se tournent vers la chirurgie mammaire afin de galber leur poitrine. Il s’agit alors d’un troisième type de chirurgie à visée esthétique. Dans le cas d’une ptose mammaire -la plupart du temps après une grossesse avec allaitement- les seins perdent de leur tonus et s’affaissent. La mastopexie consiste à remodeler le sein en enlevant la peau excédentaire, tout en recentrant le mamelon. Cette technique de lifting mammaire permet de redresser le sein et d’embellir le décolleté.

Exception faite de certaines réductions mammaires dont l’indication peut être thérapeutique, les chirurgies mammaires sont dans leur quasi-totalité à visée esthétique. L’augmentation mammaire peut cependant être remboursées par la sécurité sociale, lorsqu’elle entre dans le cadre d’une chirurgie réparatrice.

La chirurgie plastique de la poitrine

Les femmes ayant subi une mastectomie, qu’elle soit curative ou préventive, se voient proposer une chirurgie mammaire permettant de reconstruire le ou les sein(s) après une ablation totale, ou plus rarement une ablation partielle (tumorectomie). La reconstruction peut se faire par la pose d’un implant, ou par lambeaux, deux techniques dont le coût est intégralement pris en charge par la sécurité sociale, dans le cadre de l’ALD (affection longue durée). Bien qu’il s’agisse in fine d’une intervention à visée esthétique, cette chirurgie mammaire est considérée comme s’intégrant pleinement dans le traitement du cancer du sein.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *