Les maladies cardiovasculaires chez les femmes

Depuis longtemps, on a cru que les maladies du cœur étaient réservées aux hommes. Eh bien, pas du tout ! Dans la société d’aujourd’hui, les risques de maladies cardiovasculaires sont plus élevés chez les femmes. Ces maladies sont également l’une des premières causes de la mortalité féminine. Il faut savoir que dans les pays en voie de développement, presque la moitié des femmes âgées de plus de 50 ans décèdent suite à des maladies cardiaques.

Origine des maladies du cœur chez les femmes

De nos jours, les femmes sont de plus en plus stressées. On constate également que les femmes fument beaucoup plus qu’avant. Or, le tabagisme est un facteur propice aux maladies cardiaques, mais aussi aux accidents vasculaires cérébraux. Chez les femmes qui fument beaucoup, les risques de maladies cardiovasculaires sont multipliés par quatre. Sachez aussi que la combinaison pilule et cigarette augmente rapidement le risque cardiovasculaire. Soucieuse du bonheur des autres, la majorité des femmes d’aujourd’hui accorde moins d’importance à leurs corps. Pourtant, l’inactivité physique ne fait que doubler le risque du développement d’une maladie cardiaque. En tant que femme, un peu de sport par semaine vous permet de prévenir ce genre de maladie.

Afin de limiter les risques de maladies du cœur, adopter un mode de vie sain est fortement recommandé. Sur ce, mieux vaut pratiquer des activités physiques, opter pour une alimentation équilibrée, éviter le tabagisme et apprendre à gérer le stress.

Qu’en est-il du défibrillateur ?

Le défibrillateur est un appareil pourvu de deux électrodes que l’on place sur la poitrine d’une personne en cas d’arrêt cardiaque. Il se décline en deux types à savoir : le défibrillateur automatique et le défibrillateur semi automatique. Une fois le défibrillateur automatique posé sur la victime, l’appareil procède immédiatement à l’analyse du rythme cardiaque de celle-ci. Il mène également la défibrillation du cœur en toute autonomie. La différence réside dans le fait qu’aucune intervention d’une tierce personne n’est requise. Dans le cas d’un défibrillateur semi automatique, on doit appuyer sur un bouton afin de déclencher la défibrillation.

défibrillateur

Vous vous demandez peut-être quand utiliser un défibrillateur. Si la personne en souffrance n’arrive plus à serrer votre main ou encore si vous n’entendez aucun souffle sur sa bouche, vous devez immédiatement utiliser un défibrillateur. Et en même temps, vous devez aussi faire intervenir les secours. Pour que l’appareil fonctionne correctement, faites en sorte de le mettre sur une surface sèche et non métallique.

Vous souhaitez équiper votre établissement d’un défibrillateur ? Visitez le site defibril.fr pour en savoir plus.

Source de l’article

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *