Produits cosmétiques : quelques astuces pour bien les choisir

Les produits cosmétiques actuellement en vente sur le marché sont nombreux. Certains possèdent cependant des composants qui peuvent être allergènes et par conséquent peuvent perturber l’équilibre de l’épiderme ou pire encore, causer des maladies. Les effets sur le court et sur le long terme sont donc nombreux. Il faut, par conséquent, faire attention aux produits qu’on achète dans les rayons des supermarchés. Mais quels sont les critères de choix ? Retrouvez les réponses dans les quelques lignes qui suivent.

Privilégier les produits d’origine naturelle et biologique

Différents produits cosmétiques sont présents sur le marché : les produits conventionnels, les produits d’origine naturelle et les produits bio. D’une manière générale, il est préférable d’opter pour les produits d’origine naturelle et les produits bio, et ce, pour de nombreuses raisons : santé, qualité, préservation de l’environnement…

Opter pour les produits d’origine biologique sera encore mieux, car ces derniers n’auront pas été exposés aux pesticides ou aux polluants. Une garantie supplémentaire pour la santé donc. Il est aussi possible, si vous le souhaitez, de fabriquer vos propres produits à partir d’ingrédients cosmétiques.

Composants allergènes et composants à risques

Certains composants des produits conventionnels agressent la peau, l’irritent ou causent des allergies. En conséquence, la peau se dessèchera ou sera plus sensible. Il convient donc d’éviter ces substances. Le sodium lauryl/laureth sulfate, le phenoxyethanol, l’alcool et le methylisothiazolinone sont quelques-unes d’entre elles.

D’une manière générale, il est préférable d’éviter les parfums de synthèse (qui contiennent « parfums » ou « fragrances » dans leurs ingrédients), les sulfates, les huiles minérales et les alcools (alcool cétylique, alcool stéarique, alcohol).

Éviter les produits d’origine pétrochimique

Certains produits ne contribuent pas réellement à l’hydratation de la peau. Certains composants d’origine pétrochimique (petrolatum, paraffinum, liquidum, cera microcristallina, microcrystalline wax, ceresin, hydrogenated microcrystalline, PEG …) empêchent en effet la transpiration au travers de l’épiderme et ne l’hydratent qu’indirectement. Privilégiez plutôt les huiles, les cires et les beurres végétaux (beurre de karité, miel, aloe vera, huile d’avocat…) qui le nourrissent en profondeur et le renforcent.

Faire attention au pH dans le cas des produits dermatologiques

Le pH permet de mesurer l’acidité d’un produit ou d’un élément donné. Le pH de la peau est de 5,5. Lorsque vous achetez des produits pour prendre soin de cette dernière, faites bien attention à ce que leur ph soit similaire. Cela permettra de conserver un équilibre cutané tout en évitant sensibilisation ou réaction.

Évitez les produits qui contiennent des perturbateurs endocriniens

Les produits contenant des perturbateurs endocriniens sont à éviter à tout prix. Ils dérèglent le système hormonal et peuvent être à l’origine de différentes maladies comme le cancer et le diabète ou encore certains troubles reproductifs. Ils ont également un certain impact sur l’environnement. Évitez donc les produits contenant du BHA, du BHT, des parabens, du triclosan, de l’EDTAN, de la silicone… Pour plus d’informations sur les produits à éviter, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la base de données de l’UFC- Que choisir.

Ne pas se fier à certains arguments de vente

Auparavant, le Parabène était présent dans presque tous les produits cosmétiques. De nos jours, cette substance a complètement été retirée du marché et les producteurs s’en servent comme argument de vente. Ils présentent, en effet, leurs produits comme étant dépourvus de Parabène alors qu’ils peuvent contenir d’autres perturbateurs endocriniens. Il est donc nécessaire de vérifier cela au préalable.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *