Les premiers gestes pour porter secours à une victime d’arrêt cardiaque

Un arrêt cardiaque peut être défini comme un arrêt brutal et inopiné du système cardiaque. Couramment appelé « mort subite » l’arrêt cardiaque multiplie le nombre de décès chaque année à travers le monde entier. Bien que cette maladie touche le plus les personnes âgées de plus de 55 ans, vous devrez savoir que tout le monde y est exploser. Les scientifiques ont pu montrer qu’il s’agit régulièrement d’une complication de l’infarctus du myocarde. Vous ne devez pour aucune raison perdre une minute lorsque vous êtes en face d’un cas d’arrêt cardiaque. Pour une personne inconsciente étendue au sol dont la respiration s’est arrêtée, chaque seconde est précieuse. Voici les premiers gestes pour sauver une personne dans cette situation critique.

Appeler le secours

Le tout premier geste en cas d’arrêt cardiaque est d’alerter rapidement les spécialistes pour une prise en charge immédiatement. Si vous êtes accompagné, demandez qu’on appelle le secours pendant que vous essayez de réanimer la victime. Cette réanimation consiste à masser immédiatement la victime en attendant le secours des professionnels et un défibrillateur. Pour ce massage cardiaque, vous devrez appuyer régulièrement et fermement au niveau du thorax afin de faciliter la circulation du sang dans le corps puisque le cœur se trouve dans l’incapacité de le faire lui-même.

Pratiquement, allongez la victime sur le dos à même le sol, placez-vous ensuite à genoux auprès d’elle et commencez. Placez le talon de votre main au centre de la poitrine. Appuyez et relâchez immédiatement. Ce geste doit être appliqué 100 fois par minute.

L’usage du défibrillateur

Lorsque vous avez un défibrillateur, vous pouvez l’exploiter pour relancer le cœur de la victime. Le plus important est de détecter rapidement une fibrillation. Pratiquement, vous devrez ouvrir le défibrillateur, coller les électrodes. L’une doit être placée sous le sein gauche et l’autre sous la clavicule. Après connexion de l’appareil, il réalise une analyse du rythme cardiaque. En ce moment, vous devrez éviter de toucher la victime. Vous pouvez choquer en appuyant sur le bouton qui clignote. En cas de nécessité, vous pouvez reprendre le massage cardiaque. Éviter une fois de plus de toucher la victime pendant cette opération. Plus d’informations sur Direct Defibrillateurs !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *