L’orthopédie pour soigner vos douleurs articulaires, dorsales…

L’orthopédie, qu’est-ce que c’est ?

L’orthopédie est une pratique chirurgicale qui consiste à traiter toutes les maladies, les traumatismes et les déformations de l’appareil locomoteur, c’est-à-dire les os, les articulations, les muscles, les tendons et les nerfs. Cette spécialité chirurgicale s’occupe aussi des membres inférieurs comme la hanche, le genou, le pied ; des membres supérieurs tels que l’épaule, le coude et la main ; et de la colonne vertébrale.

Un peu d’histoire …

Comme tout ce qui concerne la médecine, l’orthopédie ne déroge pas à la règle et existe depuis des siècles. Cependant, c’est en 1741 que le terme « orthopédie » apparaît. Il provient de deux mots grecs : orthos qui signifie « droit » et paideia qui désigne « l’éducation des enfants ». C’est pourquoi à la base, l’objectif de cette pratique était de prévenir les difformités du corps chez les enfants. C’est avec la Première Guerre mondiale que le sens de ce terme s’élargit à l’ensemble de la population.
Découvrez l’ancien symbole de l’orthopédie qui représentait un arbre tordu redressé à l’aide d’une sorte de bâton et d’une corde, ainsi que le nouveau s’appuyant notamment sur le symbole classique de la médecine.

 

Les différentes solutions orthopédiques

 En orthopédie, il existe diverses solutions qui viennent soit en complément d’une opération, soit en « substitution » de celle-ci.

Voici une liste non-exhaustive de ces moyens médicaux :

  • La ceinture lombaire: elle est utilisée pour prévenir ou traiter les douleurs dorsales comme le mal de dos chronique ou accidentel, les sciatiques, les hernies discales, les scolioses, …
  • Les semelles orthopédiques: elles sont surtout utilisées pour soulager les douleurs aux pieds et pour compenser les inégalités de longueurs au niveau des jambes. Elles sont de plus utilisées prescrites pour les personnes atteintes de sciatique, lombalgie,… Les semelles orthopédiques sont faites sur mesure ; il faut donc passer des examens pour qu’elles vous correspondent avec exactitude.
  • Les chevillères: elles sont prescrites afin de remettre le pied dans l’axe après une entorse ou une fracture.
  • Les genouillères: l’objectif de celles-ci est de maintenir les membres et les articulations en position fonctionnelle en atténuant en même temps la douleur et en favorisant la guérison.
  • Les bas de contention: ils permettent de favoriser la circulation du sang au niveau des jambes. Ils doivent donc être très serrés au niveau des chevilles, puis de moins en moins en remontant vers les cuisses.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *