Tout savoir sur les implants dentaires

Les implants dentaires représentent une alternative de traitement pour un patient se retrouvant avec une dent ou une multitude de dents manquantes. La pose d’un implant nécessite l’installation d’un pilier dans l’os de la mâchoire. Découvrez le site !

Utilité d’un implant

En cas d’absence de plusieurs dents, il est important de poser un implant car il préserve les autres dents saines de tous dangers de meulage. En revanche, les prothèses amovibles ou bridges rendent les dents non-manquantes meulées. Ainsi, il est clair que l’implant joue un grand rôle dans le non-meulage des dents voisines. De cette façon, ces dents non-manquantes gagnent en durabilité.

Procédure de pose d’un implant

En générale, la pose se déroule dans une clinique dentaire sous anesthésie locale. La première étape consiste à une incision opérée dans la gencive de la zone concernée par l’implant. L’étape suivante consiste à l’ouverture de l’os alvéolaire, afin d’y placer le pilier puis l’implant lui-même. La pose d’un implant est moins douloureuse quand elle est bien conduite, ainsi les gonflements et les douleurs sont plus ou moins évités que dans le cas d’une simple extraction dentaire.

Moment favorable pour la pose d’un implant

Quand est-ce que la pose d’un implant dentaire est favorable ? Souvent, la pose est adéquate, juste après avoir extrait une dent. Néanmoins, il est souhaitable d’attendre deux mois après la cicatrisation osseuse, avant de recourir à l’implant. Quoique, parfois les deux opérations se poursuivent durant la même séance.

Risques liés à l’implant

  • Risque d’infection dans la zone où l’implant a été placé.
  • Probables dommages ou blessures aux vaisseaux sanguins, aux gencives ou aux dents.
  • Possibilité de lésion pouvant provoquer des fourmillements, des engourdissements ou des douleurs aux gencives, ainsi qu’au menton, aux dents ou aux lèvres.

Durée de vie d’un implant

Les implants ostéo-intégrés sont placés pour une durée pérenne. Dans d’autres cas, on observe des implants installés depuis une vingtaine d’années présentant des signes de résistances infaillibles face au temps. Ainsi, on peut comprendre que ces implants peuvent tenir encore plus longtemps. Néanmoins, la résistance de la prothèse qui accompagne l’implant est plus faible, donc elle subit des dommages au fil du temps.

Manger après la pose d’un implant

Deux mois après l’implant, la mastication légère des aliments est autorisée. Ensuite, la consommation des produits laitiers, comme le fromage râpé et le yogourt suivi de morceaux de fruits, sont également favorables. Et petit à petit, insérer les fruits et légumes tels que : les fruits en conserve et les fruits pelés et murs. Enfin, intégrer les viandes et substituts comme les viandes coupées, le poisson, le pâté de viande et l’œuf à votre alimentation.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *