Un implant dentaire, peut-il tomber ?

La pose d’un implant dentaire est une intervention qui permet de remplacer une dent manquante. Le taux de réussite de cette opération est très élevé, il dépasse les 95 %. Il suffit de bien choisir votre chirurgien-dentiste pour laisser toutes les chances de votre part.

En outre, nombreux sont ceux qui se demande : un implant dentaire peut-il tomber ? Découvrez la réponse à travers cet article.

Quelle est la durée de vie d’un implant dentaire?

Une fois l’implant est à sa place, si l’intervention s’est déroulée dans de bonnes conditions, que l’implant s’est bien intégré dans l’os et le patient suit les conseils et les recommandations de son chirurgien-dentiste, la durée de vie de l’implant dentaire peut être très intéressante.

Théoriquement, la majorité des fabricants d’implants dentaires affirment que la durée de vie de leurs produits varie entre 10 ans et 15 ans. Cependant, dans la pratique on constate bien que la durée de vie est beaucoup plus importante que celle mentionnée par ces derniers. Elle peut même remplacer le dent manquant tout le long de la vie de la personne.

Comportement d’un implant dentaire en bonne santé

Un implant dentaire réussi et en bonne santé, la personne qui le porte l’oublie complètement, tant sur le plan visuel que sur le plan sensitif même visuellement, presque il n’existe pas de différence entre l’implant et la dent naturelle.

En outre, il existe plusieurs critères qui montrent que l’implant dentaire est en bonne santé, on notera en particulier :

  • Absence d’inflammations ou d’infections ;
  • Gencive péri-implantaire en bon état et qui ne présente pas d’irritations ;
  • Présence d’os autour de l’implant (besoin de radiographie) ;
  • Implant fixe et non mobile ;
  • Pas de douleurs lors du brossage de la dent.

Tombée de l’implant dentaire

Si l’implant dentaire est perdu, on parle dans ce cas de « rejet ». Dans ce cas l’implant ne tient pas dans l’os de la mâchoire. En outre, il faut bien noter qu’il ne s’agit plus d’un phénomène de rejet au sens médical, ça ne ressemble plus aux rejets observés dans les greffes d’organes là où l’organisme du patient crée une réaction immunologique pour éliminer le corps étranger.

En implantologie dentaire, on parle plutôt d’un échec ou d’une complication suivant le cas du patient.

Causes de tombée des implants ?

On distingue principalement des causes infectieuses et mécaniques aux problèmes rencontrés avec les implants. Des causes beaucoup plus rares, traumatiques ou idiopathiques, sont également possibles.

  •  Causes infectieuses (mauvaise hygiène buccale, infection osseuse ou de la dent voisine,…) ;
  •  Causes mécaniques (manque d’épaisseur d’os, mauvaise occlusion, implant court, prothèse mal traitée, implant de mauvaise qualité,…) ;
  •  Causes traumatiques (présence de lésions au niveau d’un nerf, échauffement excessif de l’os lors de la fixation de l’implant, des défaillances lors du scellement de la couronne,…) ;
  •  Causes idiopathiques (complications rares qui n’ont pas d’explications).

Et finalement, pour que toutes les chances soient de votre part, il est indispensable de bien choisir votre chirurgien dentiste et de bien suivre ses recommandations à la lettre.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales