Le rôle de la radiothérapie pour lutter contre le cancer

Le cancer est une maladie grave qui touche de plus en plus de gens. Heureusement, avec l’évolution de la technologie, il est actuellement possible de le combattre et beaucoup en guérissent. Pour lutter contre le cancer, il existe actuellement de nombreux traitements agissants proposés par les spécialistes.

La radiothérapie : les indispensables à connaître

La radiothérapie est un des traitements de référence et le plus utilisé dans la prise en charge du cancer. Il s’agit d’une technologie issue de l’intelligence artificielle s’appuyant sur les propriétés des radiations ionisantes. L’utilisation de ces rayons à forte énergie permet de détruire efficacement les cellules cancéreuses. De nombreux cancers peuvent bénéficier de l’efficacité de ce traitement. Il est possible de citer les tumeurs cérébrales, les cancers gynécologiques, les cancers du poumon ou les cancers du sang. Cette technique peut être utilisée seule ou associée à d’autres traitements. Ainsi, elle peut être utilisée avec la chirurgie, la chimiothérapie ou les thérapies ciblées.

Dans la chirurgie, elle peut se réaliser avant ou après l’intervention. Avant la chirurgie, cette pratique a pour objectif de diminuer le volume de la tumeur, assurer une intervention facile et surtout diminuer le risque de récidive. Par contre, si elle est effectuée après la chirurgie, elle vise plutôt à détruire les cellules cancéreuses restantes, mais diminue incontestablement aussi le risque de récidive ultérieure. Ensuite, cette pratique s’applique pour traiter une tumeur primitive. Elle est utilisée pour guérir le cancer et a un but curatif. Elle peut aussi être utilisée pour traiter des métastases. Dans ce cas, elle a un but symptomatique pour freiner l’évolution des lésions ou soulager les douleurs.

Comment la radiothérapie agit-elle pour lutter contre le cancer ?

Les rayons utilisés lors de chaque intervention permettent incontestablement la destruction des cellules cancéreuses. Pour cela, elle bloque leur capacité à se développer et à se multiplier. Les doses de rayonnements appliqués dépendent du type de tumeur détecté, mais aussi de la tolérance des organes de voisinage. Ainsi, pour avoir les doses optimales, les experts étudient minutieusement chaque cas. La durée du traitement et le rythme d’administration sont également calculés en fonction de chaque patient. Cependant, l’irradiation, si elle n’est pas bien contrôlée, peut également affecter les tissus sains avoisinants. Heureusement, depuis quelques années, des progrès considérables ont vu le jour.

Ainsi, un auto-contouring tool for radiotherapy existe pour permettre aux spécialistes de concentrer précisément les rayons émis sur le volume de la tumeur. C’est donc un moyen efficace de bien délimiter la zone tumorale afin d’éliminer au maximum les cellules cancéreuses. Mais cela permet également de préserver les tissus sains aux alentours, le mieux possible. Pour assurer l’intervention, le traitement nécessite de nombreuses séances. Ainsi, avant l’opération, il est indispensable de programmer une ou plusieurs phases de repérage ou de simulation. Cette étape consiste particulièrement à localiser la cible tumorale à l’aide d’une imagerie médicale en 3D. Cela permet également de bien définir le type de rayons à utiliser, mais aussi l’orientation et la taille exactes des faisceaux. Lors de l’opération, le temps d’irradiation ne nécessite que quelques minutes.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *