Quel oreiller pour Névralgie d’Arnold

Bon nombre d’individus souffrent d’une névralgie d’Arnold mais ignorent que c’est le cas. Ils ne savent pas non plus ce que c’est. En fait, il s’agit de douleurs vives au niveau du cou. Elles s’accompagnent souvent de brûlures intenses, ou encore de sensations de décharges électriques. Si vous souffrez de ces douleurs, il faut absolument améliorer votre position de sommeil. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le matelas qui est responsable de la névralgie d’Arnold. Ce problème provient généralement de l’utilisation d’un mauvais oreiller. Donc pour y remédier, il faut choisir le bon oreiller. C’est ce que cet article vous aidera à faire.

Qu’est-ce que la névralgie d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold correspond à une inflammation du nerf occipital. Cela occasionne des douleurs cervicales prononcées. Elles sont surtout ressenties au niveau de la nuque, du crâne et des oreilles. Ces douleurs sont, en fait, dues à un oreiller inapproprié. Ce dernier favorise les mauvaises postures durant le sommeil. Et c’est ce qui provoque les douleurs. C’est pourquoi beaucoup de gens achètent un oreiller mémoire de forme pour y remédier. En effet, c’est un excellent modèle. Mais il faut vérifier qu’il possède les critères requis avant de l’acheter.

Ces fortes douleurs cervicales naissent, en fait, d’une compression de la base du nerf. Elles sont souvent occasionnelles et surviennent lors de crises qui peuvent durer quelques minutes. Elles peuvent devenir permanentes si vous ne faites rien pour y remédier. Donc, soyez vigilant si vous éprouvez un mal de cou accompagné d’un mal de tête.

Les meilleurs oreillers pour soulager la névralgie d’Arnold

Pour guérir de la névralgie d’Arnold, il faudra changer d’oreiller. Sachez que les meilleurs modèles possèdent les critères suivants :

  • Le confort : ne choisissez pas un oreiller trop ferme ou excessivement dur. Préférez plutôt un modèle doux et moelleux, mais pas trop.
  • La durabilité : optez pour un oreiller qui ne s’use pas facilement et donc qui dure longtemps.
  • La résilience : choisissez un modèle qui résiste au poids de votre tête. Les oreillers qui s’écrasent facilement pendant le sommeil sont à bannir.
  • La facilité d’entretien : votre oreiller doit être facile à entretenir. Préférez un modèle lavable à la machine.
  • La malléabilité : un bon oreiller épouse parfaitement les formes de votre cou. L’oreiller mémoire de forme est donc bel et bien l’un des meilleurs modèles.
  • Un garnissage approprié : ce critère détermine le degré de fermeté et l’efficacité de soutien de l’oreiller. Privilégiez la mousse à mémoire de forme, le polyester et le latex. Ces matières offrent un parfait alignement entre la tête, la nuque et la colonne vertébrale. Elles offrent donc le meilleur soutien pendant votre sommeil. Ce qui évite les douleurs cervicales.

Comment un oreiller peut-il soulager la névralgie d’Arnold ?

L’utilisation d’un mauvais oreiller pendant un certain temps est la principale cause de la névralgie d’Arnold. Les douleurs qu’on ressent au niveau du cou en sont les conséquences. En effet, ce dernier est fait de muscles, de cartilages, de tendons et d’os. Ensemble, ces parties soutiennent votre tête et votre cou. A vrai dire, elles sont fragiles. Une mauvaise position de sommeil peut les affecter ainsi que les nerfs rachidiens. Et c’est ce qui entraîne les douleurs cervicales.

Pour prévenir ou guérir ces douleurs, vous devez corriger votre position de sommeil. Pour y arriver, il faut trouver le meilleur alignement entre la tête, le cou et le dos. Cet alignement sera maintenu toute la nuit si vous utilisez un oreiller approprié. Privilégiez alors les matières synthétiques (mousse à mémoire de forme, polyester, latex). En effet, les modèles faits à base de matières naturelles ont tendance à s’écraser. Préférez également les modèles rectangulaires aux carrés et aux ronds. Ils favorisent davantage l’alignement de la tête avec la nuque et la colonne vertébrale. Les oreillers ergonomiques sont aussi très conseillés. Ils réduisent les pressions du nerf cervical.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales