Les soins esthétiques du cou et du décolleté

Outre le visage, le cou et le décolleté sont les zones les plus remarquables attaquées par le vieillissement en premier parce que la peau y est particulièrement fragile. Heureusement, il est possible de prévenir, de freiner et de réparer les marques du vieillissement.

Les mesures préventives

Pour les femmes spécialement, le cou et le décolleté sont des aires de coquetterie qu’on aime exhiber. Ne pas les cacher implique cependant de les exposer au soleil et aux intempéries et étant donné leur fragilité, les rides, les taches et la tendance à se friper y apparaissent rapidement. N’importe qui peut vous conseiller de limiter l’exposition au soleil et aussi le tabac car le tabac est un facteur aggravant, par contre, un spécialiste tel que le Dr Romano Valeria, un médecin esthétique sur Paris 8, conseillerait pour tout cas sévère la pratique de la technique baptisée microneedling dont l’effet est d’intensifier l’action en profondeur des principes actifs présents dans les crèmes anti-âge.

Des techniques d’injection pour rajeunir le cou et le décolleté

Les solutions d’injection ne sont plus à présenter pour effacer les sillons laissés par les années sur la peau. Les zones vieillies du cou et du décolleté peuvent profiter d’une multitude de petites injections d’acide hyaluronique non réticulé associé à des vitamines anti-oxydantes. Une telle technique s’appelle mésolift. La peau s’en trouvera hydratée et retendue et cela produit un effet de rajeunissement. Si les sillons sont trop profonds, il sera nécessaire de compléter le soin avec des injection d’acide hyaluronique réticulé cette fois-ci pour un effacement complet des rides. Le vieillissement fera quand même son œuvre, mais des séances régulières de mésolifts feront la différence.

Des solutions plus pointues

Plus l’âge avance, plus la délicatesse de la peau du cou et du décolleté s’accroît et par voie de conséquence, sa fragilité vis-à-vis des agressions solaires et des frottements. A ce moment-là, votre médecin esthétique de Paris 8 pourra faire plus que de simples mésolifts. Un cabinet de médecine esthétique dispose en effet de techniques plus avancées telles que la radiofréquence bipolaire et le laser et lampe flash. La première produit la stimulation de la production de collagène et d’élastine avec comme effet de retendre la peau tandis que la seconde a pour vocation d’atténuer la couperose et l’érythrose qui se manifestent par des taches rouges ou brunes. Les injections d’acides de comblement ainsi que l’utilisation de cosmétiques et de techniques stimulant la production de collagène et d’élastine sont les méthodes efficaces de lutte contre le relâchement cutané qui altère la beauté du cou et du décolleté.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mentions légales